Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Partenaires

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 

Publié par Lolo Leblog

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Je peux à présent glisser The Legend of Zelda dans ma poche et jouer où je veux et quand je veux avec la petite console Game & Watch !!!
Elle tient au creux de ma main 🤚 
************************
Il y a 35 ans, Nintendo créa un jeu mettant en scène un héros nommé Link. Lors de ses aventures, Link explora des donjons labyrinthiques, de mystérieux villages et même une île tropicale, tout cela en combattant les forces du mal, en évitant les pièges, en sauvant la Princesse Zelda des griffes de Ganon, et, à terme, en rétablissant la Triforce.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Cette console portable propose les premiers titres de la série : The Legend of Zelda, Zelda II: The Adventure of Link et la version Game Boy de The Legend of Zelda: Link's Awakening. Et, à l'image des Game & Watch classiques, la console inclut une horloge numérique inspirée de The Legend of Zelda, un minuteur interactif inspiré de Zelda II: The Adventure of Link, et une version de Vermin, le jeu classique Game & Watch... avec Link dans le rôle principal !
***********************
Personnellement j’adore !!!
Cela me rappelle tellement les petites consoles de jeux de ma jeunesse 😉

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

L’année dernière j’avais déjà craqué avec Super Mario Bros.
Sortie au Japon en 1980, la console originale Game & Watch était la toute première console portable créée par Nintendo.
********************
J’aime vraiment ce mini format super pratique pour jouer partout !!
C’est très fun et cela fera une bonne idée cadeau à glisser au pied du sapin 🌲 pour les fêtes de fin d’année !!!

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article