Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Partenaires

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 

Publié par Lolo Leblog

LA DERNIERE VIE DE SIMON

LA DERNIERE VIE DE SIMON

Un film de Léo Karmann 
Avec Camille Claris, Benjamin Voisin, Martin Karmann 
Sortie en salle Le 5 février 2020
Durée 103 minutes
LA DERNIERE VIE DE SIMON

SYNOPSIS

Simon a 8 ans, il est orphelin. Son rêve est de trouver une famille prête à l’accueillir. Mais Simon n’est pas un enfant comme les autres, il a un pouvoir secret : il est capable de prendre l’apparence de chaque personne qu’il a déjà touchée...

Et vous, qui seriez-vous si vous pouviez vous transformer ?

LA DERNIERE VIE DE SIMON

BIOGRAPHIE

RÉALISATEUR

D’abord assistant-réalisateur, assistant-scripte et assistant-casting pendant plusieurs années à la télé et au cinéma, Léo Karmann réalise «Jumble Up» en 2014, un court-métrage de comédie écrit avec Pierre Cachia, qui fait une soixantaine de festivals. Avec Sabrina B. Karine et Nadja Dumouchel, il co-fonde « La Scénaristerie », une association qui défend les scénaristes qui ne veulent pas réaliser leurs projets. Toujours avec Sabrina, il fonde «A-Motion», une boîte de production cinéma spécialisée dans le développement de scénarios, et co- écrit « La Dernière Vie de Simon » qu’il réalise, un long-métrage fantastique produit par Grégoire Debailly chez Geko Films.

LA DERNIERE VIE DE SIMON

 D’où vous est venue l’idée de ce scénario ?
Avec Sabrina B Karine, la coscénariste du film, on cherchait à faire un premier long-métrage qui ressemble au cinéma que l’on aime depuis toujours. On voulaitabsolument qu’il prenne ses racines dans les films avec lesquels nous avons grandi dans les années 80, ceux notamment de Spielberg, Cameron et Zemeckis : cecinéma qui nous faisait rêver et passer par toutes les émotions ; celui qui, tout en nous divertissant, nous faisait réfléchir à notre propre vie.

L’objectif était donc de trouver une idée qui à la fois s’inscrive dans cet univers, et soit envisageable en terme de production dans les réalités économiques d’un premier film en France. Jusqu’au jour où j’ai pensé à une histoire autour d’un personnage capable de prendre l’apparence de n’importe qui. Sabrina a aimé ce point de départ et on a commencé à travailler.

Très vite, on s’est dit qu’il serait intéressant que ce personnage soit un adolescent : s’il y a bien une période de notre vie où on rêve d’être quelqu’un d’autre, c’est bien celle-ci ! L’adolescence, c’est l’âge des paradoxes : on doute de soi, on se déteste, et en même temps, on aimerait bien s’affirmer...

Mais comment se construire si on n’arrive jamais à être soi-même ?

Simon, c’est cette dynamique-là : un ado persuadé qu’il doit être un autre pour qu’on l’aime, alors qu’il doit simplement trouver en lui assez d’assurance pour pouvoir aimer et être aimé. 

LA DERNIERE VIE DE SIMON

La Dernière Vie de Simon est une histoire à la fois dramatique, surnaturelle et qui excluait d’afficher toute « star » à son générique.

Pour votre premier scénario, vous n’êtes pas allés vers la facilité...

C’est vrai qu’on a essuyé un certain nombre de refus (rires).

On avait beau réécrire en tenant compte des remarques qu’on nous faisait, on finissait toujours par nous opposer que notre histoire était trop « fantastique » et qu’« ici, à Paris, on ne fait pas ça ». Quelqu’un nous a même dit que si notre projet avait eu unréalisateur coréen, il l‘aurait pris !

C‘est très symptomatique du fait qu’en France, tout ce qui sort du réalisme, du social ou de la comédie est très difficile à monter,surtout si on n’a pas le soutien d’acteurs connus...

On ne s’est pas découragé et, un jour, il y a trois ans, on a rencontré Grégoire Debailly, qui a eu un coup de cœur pour notre histoire, qui était prêt à prendre le risque, à participer au pari. Je me souviens qu’il nous a expliqué qu’aujourd’hui, pour arriver à financer un film, il faut soit un casting avec des comédiens célèbres, soit un réalisateur connu, soit un scénario béton.

Comme nous ne répondions pas aux deux premières conditions, on s’est sérieusement repenché sur le texte...

Nous sommes allés jusqu’à une version douze de scénario!

LA DERNIERE VIE DE SIMON

Mon avis :

J'ai vu ce film en avant première et j'ai adoré !!
C'est un film qui aborde de nombreux thèmes comme le surnaturel, l'amour, l'adolescence, etc...

Cela fait fait du bien de voir que le cinéma Français prend des risques et sort des sentiers battus. 

Les comédiens sont formidables... ils sont justes, sobres, mais intenses, sans en faire trop.
C'est un film très original qui m'a embarqué du début à la fin... je vous le recommande.

LA DERNIERE VIE DE SIMON
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Brigitte 06/02/2020 09:59

Merci pour ce retour, ce film a l'air interessant !!
Bises Brigitte

Lolo Leblog 06/02/2020 10:02

Merci :-)
belle journée
Lolo