Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Partenaires

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 

Publié par Lolo Leblog

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

En ce moment au Musée Cognacq-Jay vous pouvez découvrir cette superbe exposition temporaire : 

 Génération en Révolution - Dessins français du musée Fabre, 1770-1815

Horaires

Ouvert de 10h à 18h

du mardi au dimanche 

8 rue Elzevir 75003 Paris

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

L’histoire singulière du musée se confond, dans ses origines, avec celle de la Samaritaine. Dès 1925, Ernest Cognacq organise des présentations temporaires de ses propres collections dans les niveaux de la Samaritaine de Luxe, une annexe du grand magasin inaugurée en 1917 au 25-29, boulevard des Capucines. Construit dans le quartier de l’Opéra par Frantz Jourdain, le bâtiment était dédié à la vente de produits hauts de gamme destinés aux intérieurs de la bourgeoisie parisienne.
Des photographies documentaires illustrent le parti-pris scénographique de Cognacq : meubles isolés sur des estrades, rideaux à festons sur les murs, accrochage décoratif couvrant.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Le Musée du boulevard des Capucines

Dès 1927, Ernest Cognacq fait l’acquisition d’ensemble de boiseries XVIIIe en guise de cadres pour le musée qu’il projette d’installer dans l’immeuble voisin de la Samaritaine de Luxe. Malgré sa mort en 1928, son dessein est poursuivi par Edouard Jonas, antiquaire et conseiller du patron de la Samaritaine, et le bénéficiaire du legs, la Ville de Paris. Inauguré par le Président de la République, Gaston Doumergue le 4 juin 1929, les trois niveaux présentent la totalité de la collection Cognacq dans des reconstitutions d’intérieurs du XVIIIe siècle. La préface du premier Catalogue, rédigée par l’historien de l’art Seymour de Ricci en 1929, guide les visiteurs en rappelant les intentions de ce nouveau musée : « Ernest Cognacq n’avait pas la prétention, comme collectionneur, de rivaliser avec les grands musées de la Capitale. De même que sa modestie naturelle ne lui fit jamais souhaiter de résider dans un palais, de même il voulut, pour ses collections, un cadre dont les dimensions restreintes pussent conserver à ses œuvres d’art l’atmosphère d’intimité dont il avait aimé à les entourer. C’est ainsi que, dans trois étages de hauteur moyenne, le visiteur du musée Cognacq-Jay trouvera réuni un ensemble artistique, où il ne devra pas chercher les vastes toiles et les grands meubles d’apparat qu’on admire dans les immenses galeries du Louvre et de Versailles, mais il aura la joie de découvrir, dans un entourage harmonieux, tout ce qui, suivant une expression heureuse, constituait au XVIIIe siècle le décor artistique de la vie française.

Le Musée Cognacq-Jay, sous ce rapport, complètera heureusement les grands musées parisiens et prolongera, dans un esprit identique, les précieuses séries du musée Carnavalet. » Après la cessation d’activités de la Samaritaine de Luxe en 1981, puis sa vente en 1983, la Ville de Paris choisit un nouveau lieu de conservation et de présentation pour la collection Cognacq, à proximité du musée Carnavalet.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Commisariat Général :

Annick Lemoine, directrice du musée Cognacq-Jay
Rose-Marie Herda-Mousseaux, conservateur en chef pour l’époque moderne au Louvre Abu Dhabi
Michel Hilaire, directeur du musée Fabre


Commisariat Scientifique :

Couilleaux, directeur du musée Bonnat-Helleu, Bayonne
Florence Hudowicz, responsable du département des arts graphiques et des arts décoratifs au musée Fabre

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Du 16 Mars au 14 Juillet 2019

 

Le musée Cognacq-Jay explore les choix et les itinéraires de toute une génération d'artistes durant la période révolutionnaire.

 

Lorsque la Révolution française éclate, toute une génération d’artistes, la plupart élèves du célèbre peintre David, arrive à maturité. Cette période charnière, qui bouleverse les organisations politiques et sociales, affecte ces hommes qui, révolutionnaires ou non, voient leurs modes de vie et de création profondément métamorphosés.

Certains adhèrent au mouvement, d’autres s’exilent mentalement ou physiquement, la plupart cherche surtout les moyens de survivre dans un monde désormais instable.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Tandis que la fin de la monarchie et la naissance d’un idéal patriotique et républicain incitent des artistes comme David à puiser dans l’Histoire antique, les représentations de scènes intimes et pittoresques connaissent aussi un essor sans précédent, porteur d’une sensibilité renouvelée.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

La collection de dessins du musée Fabre de Montpellier témoigne de cette réaction artistique qui amène à repenser profondément les genres et les mouvements stylistiques oscillant entre néoclassicisme et préromantisme. La sélection de 80 dessins, dont certains inédits, offre à voir la finesse avec lesquelles les plus grands noms – Girodet, Prud’hon, Gérard, Fabre… - assurent, dans cette accélération de l’Histoire, la transition entre l’ancien monde et celui du XIXe siècle, prélude à la modernité.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

L'entrée aux collections permanentes est gratuite !!

Les expositions temporaires sont payantes.

Pour pouvez aussi profiter d'activités pédagogiques ( ( le programme à découvrir sur le site du musée).

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Mon avis :

J'ai découvert ce Musée il y a quelques jours et je vais certainement y retourner en famille car il est vraiment magnifique.

C'est un vrai petit bijou au cœur de Paris.

Je vous recommande la visite du Musée Cognacq-Jay, qui fera une excellent idée de sortie en famille.

Coup de cœur heart

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article