Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Partenaires

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 

Publié par Lolo Leblog

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

FENDRE L'AIR. Art du bambou au Japon

Au Musée du Quai Branly

Exposition du 27 novembre 2018 au 7 avril 2019
Mezzanine Est
Commissariat : Stéphane Martin, président du musée du

quai Branly - Jacques Chirac

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Pour la première fois en France, une grande exposition rend hommage à l’art méconnu de la vannerie japonaise en bambou. L’occasion de découvrir près de 200 oeuvres anciennes et contemporaines à la beauté poétique, destinées à l’origine à la décoration florale de la cérémonie du thé.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

L’histoire de cet art typiquement japonais est mal connue en Occident : si plusieurs musées américains présentent de façon permanente quelques exemples de ces oeuvres spectaculaires, les collections publiques sont limitées en Europe comme au Japon.

Le musée du quai Branly – Jacques Chirac est fier d’avoir pu rassembler dans une exposition inédite, le plus grand ensemble de pièces jamais montré en Europe, à l’occasion d’une année culturelle où les arts japonais sont particulièrement célébrés en France.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Subtil, puissant et aérien, l’art du bambou japonais étonne le visiteur par la grande diversité de sa production, le mélange des styles et la beauté du geste et du savoir-faire.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

L’art de la vannerie en bambou

Le bambou est partout au Japon : plus de la moitié des innombrables espèces de cette herbe s’y rencontrent, 600 environ y sont endémiques, parmi les plus favorables aux industries humaines.

Facilement disponible, il présente des caractéristiques uniques qui le dispose naturellement à une symbolique positive : il pousse vite et droit, il est flexible, pratiquement imputrescible et se plie facilement à de nombreux usages essentiels pour l’Homme : la nourriture, la fabrication d’abris, d’instruments, d’armes et de récipients.

Dans l’art de la vannerie, le bambou nécessite un long travail de préparation. Après avoir récolté les tiges et les avoir ébranchées, il est indispensable d’extraire l’huile que contient le bambou par divers procédés de chauffage suivi d’une période de séchage.

Les lanières de bambou qui seront tressées sont fabriquées au cœur d’un processus entièrement manuel, fastidieux et complexe en particulier lorsque l’artiste désire des liens d’une particulière finesse ou coupés selon un angle particulier. Le rotin, indispensable aux finitions, ne pousse pas quant à lui au Japon et doit être importé d’Asie du Sud-Est.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Sous le regard de l’Occident

L’Occident n’a pas attendu les frères Goncourt et Philippe Burty pour être fasciné par l’art japonais. La reine Marie-Antoinette collectionnait déjà les laques et on estime qu’en seulement trente ans, de 1650 à 1680, près de deux millions de porcelaines japonaises ont été exportées vers l’Europe.

La vague japoniste qui submerge l’Europe de l’art et de la décoration à partir des années 1860, c’est-à-dire au moment même où les maîtres de la vannerie de bambou commencent à donner toute leur mesure, passera malheureusement à côté de ce mouvement si discret au Japon même.

La Seconde Guerre mondiale porte un coup presque fatal à l’art du bambou en faisant disparaître l’aristocratie et en bouleversant radicalement les goûts et les pratiques sociales.

À partir des années 1960-1970 c’est aux États-Unis, grâce à la curiosité de quelques collectionneurs pionniers comme le californien Lloyd Cotsen (1929-2017) et à quelques marchands, en particulier la Tai Gallery de Santa-Fe, que les artistes trouvent l’essentiel des débouchés pour leur production. Les plus importantes collections publiques de bambou japonais sont, à ce jour, conservées dans des musées américains.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Les Trésors nationaux

La loi japonaise de 1950 sur la protection des biens culturels a été la première à imaginer que des artistes ou des artisans puissent être reconnus comme des conservateurs de biens immatériels importants et, à ce titre, chargés d’une mission de conservation et de transmission du savoir-faire dont ils sont devenus maîtres.

L’expression de « Trésor national vivant » n’est pas inscrite dans la loi mais est devenue l’expression usuelle pour désigner ces artistes dont le prestige au Japon est considérable.

Il en existe deux catégories : les arts du spectacle et les maîtres de Kōgei (cette expression recouvrant à la fois les concepts d’artiste et d’artisan).

Ces derniers sont répartis en dix catégories et sous-catégories (fabrication de papier, de poupées, de céramique, etc.), le bambou est une sous-catégorie du travail du bois.

Seuls six artistes du bambou ont jusqu’à présent reçu cette distinction.

• Shōunsai Shōno 1904-1974, désigné « trésor national vivant » en 1967
• Shōkansai Iizuka 1919-2004, désigné « trésor national vivant » en 1983
• Chikubōsai II Maeda 1917-2003, désigné « trésor national vivant » en 1995 • Shōkosai V Hayakawa 1982-2011, désigné « trésor national vivant » en 2003 • Sōhō Katsushiro né en 1934, désigné « trésor national vivant » en 2005
• Noboru Fujinuma né en 1945, désigné « trésor national vivant » en 2012

L’exposition consacre un espace spécifique à ces six artistes nationaux désignés « Trésors nationaux ».

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Mon avis :

C'est toujours un enchantement de découvrir les nouvelles expositions du Musée du Quai Branly et celle-ci est encore une fois magnifique !!

Cet Art du Bambou est un art délicat, superbe et ce fut une belle découverte ;-)

Vous pouvez faire cette exposition en famille car cet art manuel ne pourra qu'émerveiller petits et grands.

L'exposition est jalonné de petits films explicatifs où vous pourrez également regarder des artistes à l'oeuvre vous parler de leur art.

C'est ludique et instructif.

Je vous invite à découvrir cette exposition du 27 Novembre 2018 au 7 Avril 2019 au Musée du Quai Branly

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Margot 05/12/2018 08:35

Merci de cette information.
Bises Margot

Lolo Leblog 06/12/2018 10:11

Merci
Belle journée, Lolo

odile 28/11/2018 08:58

MERCI pour cette visite au Musée.
BISOUS Affectueux.
ODILE 67.

Lolo Leblog 28/11/2018 11:03

MERCI
BELLE JOURNEE
Bisous Lolo

wong 27/11/2018 20:38

Je n'en n'avais meme pas entendu parler avant votre article. J'y ferai bien un tour egalement.

Lolo Leblog 28/11/2018 08:42

C'est une exposition très interessante !!
Belle journée, Lolo

Lisa 27/11/2018 15:36

Merci pour ces informations, cette exposition semble magnifique
Bonne journée
Lisa

Lolo Leblog 27/11/2018 15:36

Effectivement Lisa,
c'est une magnifique exposition à découvrir au plus vite :-)
Bizzz Lolo