Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Partenaires

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 

Publié par Lolo Leblog

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Elle s’appelait Sarah

En librairie le 7 Novembre 2018 

Adaptation de Tatiana de Rosnay
de Pascal Bresson & Horne
Edition MARAbulles
19,90 euros
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Pascal Bresson, dessinateur - scénariste est né à Reims en 1969. Depuis 25 ans, il habite Saint-Malo. Pascal a appris le métier dès l’âge de 12 ans auprès de deux maîtres du 9e art : Tibet et René Follet. Chemin faisant, ce dernier a publié plus de 40 ouvrages BD et livres jeunesse pour divers éditeur.

Pascal a été récompensé pour son travail de plus de 15 prix dont le « Grand Prix Public BD Européenne des médias 2015 » pour « Plus Fort que la Haine » (Glénat).

Né en 1978 dans les Pyrénées Orientales, Horne se forme à la bande dessinée avec Sternis qui signe avec lui plusieurs albums chez Vents d’Ouest. Il travaille ensuite avec Corbeyran pour Bayard Presse.

Ils réaliseront ensemble La Métamorphose de Franz Kafka (Delcourt), Le Quatrième mur de Sorj Chalandon, Lennon de David Foenkinos (Marabulles) et Tête de vache (Marabulles). Il vit à Toulouse.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Deux histoires se déroulent en parallèle : celle de Julia américaine qui vit à Paris, en 2000, avec son mari Bertrand et sa fille Zoë et celle de Sarah déportée avec son père et sa mère, en 1942 lors de la rafle du Vel’ D’Hiv’.

Les deux récits se rejoignent malgré les années qui les séparent.

Paris, juillet 1942 : Sarah, une fillette de dix ans qui porte l’étoile jaune, est arrêtée avec ses parents par la police française, au milieu de la nuit. Paniquée, elle met son petit frère à l’abri en lui promettant de revenir le libérer dès que possible.

Paris, mai 2002 : Julia Jarmond, une journaliste américaine mariée à un Français, doit couvrir la commémoration de la rafle du Vél d’Hiv.

Soixante ans après, son chemin va croiser celui de Sarah, et sa vie va changer à jamais.

Elle s’appelait Sarah, est l’histoire de deux familles que lie un terrible secret, c’est aussi l’évocation d’une des pages les plus sombres de l’Occupation.

Le roman de Tatiana de Rosnay est porté par le souffle de Pascal Bresson et revit sous la délicatesse des dessins de Horne.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Mon Avis :

C'est une bande dessinée passionnante et émouvante.

J'ai beaucoup aimé.

Les traits délicats de Horne et le récit poignant de Pascal Besson ( inspiré du roman de Tatiana de Rosnay ) fait de cet album un petit bijou qui fera un joli cadeau sous le sapin de Noël.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article