Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Partenaires

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 

Publié par Lolo Leblog

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

OSCAR ET LA DAME ROSE

Pour la première fois abordé à travers le regard d’Oscar 
«  Pierre Matras ne joue pas l’enfant, il est l’enfant »  
signe Eric-Emmanuel Schmitt.
*******************************
Mise en scène Lucie Muratet 
avec Pierre Matras
*******************************
Durée : 1h25
Dès le 20 septembre 2018
à la Comédie Bastille 
​​​​​​​Réservation : 01 48 07 52 07
Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Habituellement traitée du point de vue de la dame rose, cette oeuvre phare d’Eric-Emmanuel Schmitt est abordée

pour la première fois à travers le regard d’Oscar.

Ce pari est relevé par Pierre Matras, notamment membre du Grenier de Toulouse, assistant à la direction du théâtre de Sorano et directeur de la compagnie de Maurice Sarrrazin.
OSCAR ET LA DAME ROSE

 « Cher Dieu,
Je m’appelle Oscar, j’ai dix ans, j’ai foutu le feu au chat, au chien, à la maison (je crois même que j’ai grillé les poissons rouges) et c’est la première lettre que je t’envoie parce que jusqu’ici, à cause de mes études, j’avais pas le temps. »
Oscar, 10 ans, séjourne à l'hôpital des enfants. 
Sa rencontre avec Mamie-Rose, ancienne catcheuse et bénévole, va illuminer son destin.

Elle lui propose d'écrire à Dieu et de faire comme si chaque journée comptait désormais pour dix ans... 
Une amitié singulière naît alors entre Oscar et la dame rose qui sont loin d'imaginer à quel point cette complicité va bouleverser leur vie.

OSCAR ET LA DAME ROSE

Mon Avis :

Nous voici placé du point de vue d'Oscar, ce petit garçon de 10 ans condamné par la médecine, mais lucide sur les "failles" des grands, des médecins, de ses parents et qui dévoile ses envies et ses sentiments à Mamie Rose, une vieille dame qui rend visite aux enfants malades.

Cette amitié va transformer ses derniers jours en

"moments précieux", et chaque jour aura la valeur de

10 ans... de cette manière Oscar va pouvoir vivre

son adolescence, la trentaine, la quarantaine,

la cinquantaine, etc...

Il va passer de l'athéisme à la croyance en écrivant chaque jour à "Dieu" une lettre avec un souhait.

Le décor un peu surdimensionné nous permet de voir le monde au travers des yeux de l'enfant.

C'est une pièce "coup de poing", porté par Pierre Matras qui incarne Oscar de manière simple et bouleversante.

C'est une pièce forte et sincère qui va vous toucher en plein cœur.

À ne surtout pas louper.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

odile 29/09/2018 09:44

MERCI pour cette info Théâtre.
BISOUS Affectueux.
ODILE 67.

Lolo Leblog 29/09/2018 11:52

Bon week-end
BISOUS Lolo