Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Partenaires

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 

Publié par Lolo Leblog

Coco

"Coco" est le dernier film d'animation fantastique Disney

- Sortie le 29 Novembre 2017 -

Nous avons eu le grand plaisir d'aller le voir en avant première en famille dimanche dernier !!

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Copyright © By Lolo. All Rights Reserved.

Synopsis

Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel.

Un vrai déchirement pour le jeune garçon dont le rêve ultime est de devenir un musicien aussi accompli que son idole, Ernesto de la Cruz. 
Bien décidé à prouver son talent, Miguel, par un étrange concours de circonstances, se retrouve propulsé dans un endroit aussi étonnant que coloré : le Pays des Morts.

Là, il se lie d’amitié avec Hector, un gentil garçon mais un peu filou sur les bords.

Ensemble, ils vont accomplir un voyage extraordinaire qui leur révèlera la véritable histoire qui se cache derrière celle de la famille de Miguel…

Coco
Coco

Anecdotes de tournages :

Coco, de la mer...de ? 

Le film a été rebaptisé "Viva" au Brésil ; en effet, le terme Coco étant trop proche du mot portugais cocô, signifiant "merde".
 

Si si la famille ! 

Le thème universel de la famille trouvait un profond écho chez les créateurs du film. Adrian Molina, co-réalisateur et scénariste, confie : "Nous faisons tous partie d’une famille. Les rapports humains en son sein sont à la fois merveilleux et compliqués, mais ils contribuent à faire de nous ce que nous sommes. Cela nous a conduits à nous demander ce qui se passerait si nous avions la possibilité de rencontrer nos ancêtres. Que reconnaîtrions-nous chez eux que nous avons vu en nous-même ?"

Lee Unkrich ajoute : "Nous espérons tous que l’on se souviendra de nous quand nous ne serons plus là. Que l’on comptera encore pour quelqu’un une fois que notre temps sur Terre sera écoulé. De même, nous sommes attachés au souvenir de ceux que nous avons aimés, de notre façon de vouloir les garder vivants dans nos cœurs. En partageant leurs histoires et en créant la nôtre, nous bâtissons le lien entre les générations, un lien qui transcende le quotidien."
Coco

La musique dans la peau 

Coco rend hommage à tous les styles de musique mexicaine. La productrice Darla K. Anderson souligne le perfectionnisme des cinéastes, qui voulaient être sûrs que la musique du film serait authentique non seulement au plan sonore, mais aussi au plan visuel.

"Nous avons pris pour modèle des images et des films montrant des musiciens en train d’interpréter de formidables morceaux. Ainsi, quand Miguel joue de la guitare, son doigté est tout ce qu’il y a de plus réaliste. Nous avons aussi engagé plusieurs musiciens mexicains talentueux qui ont mis tout leur cœur et leur âme dans les mélodies du film, et cela fait toute la différence !"
Coco

Voix françaises 

Le rôle principal de Coco, celui de Miguel, a été confié à Andrea SantamariaTout comme son personnage dans le film, Andrea est âgé de 12 ans et a une passion dévorante pour la guitare et le chant. Quant à Hector, un charmant squelette un peu filou du monde des ancêtres, il est campé par Ary Abittan, qui fait ses premiers pas dans le monde du doublage d'animation. François-Xavier Demaison complète ce casting avec le rôle du Mariachi. Le comédien avait déjà donné de la voix pour Disney en prêtant son timbre au héros des Mondes de Ralph.
Coco

Polémique ? 

Coco est basé sur "El dia de Los Muertos", le jour des morts, fête traditionnelle religieuse de la culture mexicaine. En ce sens, il a suscité un tollé sur les réseaux sociaux, créant un mouvement dénonçant le marketing autour d'une fête sacrée. Un dessinateur de comics très critique envers Disney, Lalo Alcaraz, est même allé jusqu'à créer une affiche avec un Mickey géant squelette ("Muerto Mouse") piétinant le peuple. La tagline ? "It’s coming to trademark your cultura", que l'on peut traduire par "Il arrive pour faire de votre culture une marque." Ironie du sort, Alcaraz a ensuite été engagé par Disney-Pixar pour occuper le poste de consultant sur Coco.
 

D'un monde à l'autre 

Coco se déroule au Mexique dans deux mondes bien distincts, des univers parallèles : le monde des vivants et le Monde des Ancêtres. Pour les représenter, les artistes des studios Pixar ont puisé leur inspiration dans leurs voyages de recherches. Le chef décorateur Harley Jessup précise : "Le Mexique est un rêve pour un dessinateur. Nous brûlions d’envie de mettre dans le film toute la richesse des couleurs et des textures que nous avons vues là-bas." La gageure consistait à créer dans leur intégralité deux univers différents.  Toute l’année, ces deux mondes vivent harmonieusement chacun de leur côté, mais une fois par an, pour une journée seulement, ils convergent comme par magie. Le réalisateur Lee Unkrich explique : "El Día de los Muertos est une sorte de gigantesque réunion de famille qui réunit les vivants et leurs ancêtres. Ce n’est pas un jour de deuil mais une fête. On se souvient des membres de sa famille et des êtres aimés qui nous ont quittés, et on fait tout pour les rapprocher de nous et leur montrer qu’on ne les a pas oubliés."
Coco

Créer le Pont de Soucis 

Pour relier les deux mondes de Coco, les artistes souhaitaient un passage magique. Lors de leurs voyages au Mexique, ils avaient remarqué quelque chose de particulièrement spectaculaire. Le réalisateur Lee Unkrich raconte : "Nous avons participé au Dia de los Muertos à Mexico et avons vu des chemins tracés avec des pétales de soucis qui menaient de la rue aux ofrendas – ces autels sur lesquels trônent les photos des défunts, leurs mets préférés et des objets spéciaux. Nous avons appris qu’ils avaient pour but de guider les esprits vers leur famille."

Cette expérience a fait si forte impression sur les cinéastes qu’ils ont choisi d’ériger un flamboyant pont en pétales de soucis orange afin de relier les deux mondes. Le chef décorateur Harley Jessup commente : "C’est magnifique, féérique. La forme renvoie en outre aux anciens aqueducs mexicains et le magnifique orange symbolise le lien à la famille." Danielle Feinberg, directrice de la photographie en charge de l’éclairage, a cependant montré au départ une certaine réticence : "C’est le genre de chose sur laquelle vous savez que vous allez vous arracher les cheveux, mais qui peut aussi se révéler géniale… à condition de s’en sortir. Les pétales se comportaient en fait comme des sources de lumière. Nous avons utilisé un nouveau genre d’éclairage, la lumière particulaire, constituée de très nombreux points. Notre équipe chargée des effets spéciaux nous a fourni de quoi déterminer automatiquement sur quels pétales un personnage marche quand il traverse le pont et contrôler l’émission de lumière en créant de petits points lumineux à leur contact."

Le monde des ancêtres 

Pour Santa Cecilia, les cinéastes ont pu s’inspirer des villes vibrantes et colorées qu’ils ont visitées au Mexique, mais vers quoi se tourner pour créer le Monde des Ancêtres ? Le réalisateur Lee Unkrich déclare : "Je ne voulais pas d’un monde farfelu sans rime ni raison. Il devait y avoir au contraire une certaine logique. La première étant qu’il fallait que ce monde soit en perpétuelle expansion en raison du nombre de nouveaux habitants qui ne cessent d’arriver. Alors, quelle forme pouvait prendre un monde qui doit grandir en permanence ?"
Sur ce plan, les créateurs se sont inspirés de l’histoire ancienne de la ville de Mexico. Elle a été bâtie à l’origine sur le site de la cité aztèque de Tenochtitlán, qui était jadis entourée d’eau. Même si aujourd’hui celle-ci a pratiquement disparu, les artistes ont trouvé passionnant le concept d’une cité émergeant littéralement de l’eau. Le réalisateur explique : "Cela se prêtait naturellement à cette idée de tours, exactement comme le corail grandit dans la mer – chaque étage représentant une phase différente de l’Histoire." Le chef décorateur Harley Jessup ajoute : "Les pyramides mésoaméricaines qui forment la base des tours sont surmontées de structures de style colonial espagnol, et ainsi de suite. Chaque niveau correspond à une époque distincte marquant l’arrivée de nouveaux occupants. Il y a même des grues de construction."
Coco

De La Reine des neiges à Coco 

Pour donner vie à la passion de Miguel, l’équipe de Coco a sollicité les talents de célèbres auteurs-compositeurs, parmi lesquels le duo formé par Kristen Anderson-Lopez et Robert Lopez, récompensé aux Oscars pour leur travail sur La Reine des neiges. Ils ont ainsi écrit la chanson thème « Remember Me », le titre phare de l’immense vedette Ernesto de la Cruz qui revient à plusieurs reprises dans le film.  Kristen Anderson-Lopez déclare : "C’est l’appel de quelqu’un qui espère ne pas être oublié par la personne qui l’a aimé. Mais les paroles peuvent être interprétées de bien des manières différentes selon le tempo et la tonalité de la musique".   

Les chanteurs couronnés aux Grammy Awards Miguel et Natalia Lafourcade ont enregistré la version de « Remember Me » qui accompagne le générique de fin. Celui-ci commente : "C’est une chanson spéciale parce qu’elle parle de la famille et dit qu’il faut se souvenir de ses origines. Il faut rendre grâce à l’amour de ceux qui nous ont précédés et aux sacrifices qu’ils ont faits pour que nous puissions devenir ce que nous sommes. C’est un message assez fort pour toucher tous ceux qui l’entendront, et nous apportons encore plus de profondeur et d’âme à cette chanson avec cette version.
Coco

Notre Avis :

C'était FORMIDABLE.

Nous avons vraiment adoré "COCO" tous les 3 :-)

C'est un film d'animation qui visuellement est vraiment très beau, coloré, esthétique.

On y parle de la famille, du passage à l'âge adulte, de nos ancêtres, de la vie après la mort de manière très poétique.

Nos morts restent "vivants" dans nos cœurs et peut-être au-delà tant que l'on pense encore à eux... tant que l'on entretien leurs souvenirs.

Notre mémoire est donc le pont entre la vie et la mort.

Les personnages sont attachants, il est facile de s'y identifier, la relation entre Miguel le petit garçon et sa grand-mère est vraiment intéressante et intense.

Un sujet très beau, très fort qui parle finalement aussi bien aux enfants qu'aux adultes.

C'est un film d'animation très réussi, c'est joyeux, c'est drôle et c'est profond à la fois !!

On a envie de chanter, de danser, de pleurer aussi... il faut prévoir un petit mouchoir, vous n'y échapperez pas ;-)

A VOIR ABSOUMENT - COUP DE CŒUR

Coco
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Diva 05/12/2017 15:14

Salut ! J’ai vraiment adoré ce film d’animation. L’histoire est à la fois belle, émouvante et originale. De plus, c’est rythmé et il y a de nombreux rebondissements. Je le recommande vivement !

Lolo Leblog 05/12/2017 15:31

Salut Tout à fait d'accord, c'est un excellent film !!!

Diva 05/12/2017 15:14

Salut ! J’ai vraiment adoré ce film d’animation. L’histoire est à la fois belle, émouvante et originale. De plus, c’est rythmé et il y a de nombreux rebondissements. Je le recommande vivement !

Lolo Leblog 08/12/2017 09:07

C'est vrai... c'est plein d'espoir et d'émotion :-)

Diva 08/12/2017 06:11

J'aimerais voir d'autres films d'animation de ce genre, car cela met du baume au cœur :)

odile 03/12/2017 09:42

MERCI pour le partage de ce beau film.
Et surtout pour toutes les infos concernant son tournage.
C'est une belle documentation.
BISOUS Affectueux.
ODILE 67.

Lolo Leblog 03/12/2017 20:35

Merci, belle soirée, bisous