Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Lolo Leblog

Le Bal des hypocrites

Le Bal des hypocrites

Tristane Banon sort du silence pour livrer son récit de l «Affaire»
et ce qui l a conduite à porter plainte contre DSK pour tentative de viol.
Une magnifique écriture de femme blessée, une sincérité totale
pour ce bouleversant « J accuse ».
Le 5 février 2007, lors de l'émission 93, faubourg Saint-Honoré présentée par Thierry Ardisson, Tristane Banon accuse Dominique Strauss-Kahn de s'être livré à des violences sexuelles à son encontre au cours d'un entretien pour le livre qu'elle préparait. L'affaire est évoquée dans le livre de Christophe Dubois et Christophe Deloire, Sexus Politicus en 2006 et fait l'objet du dernier chapitre du Roman vrai de Dominique Strauss-Kahn de Michel Taubmann, une biographie autorisée. Lors de la parution du livre en mai 2011, Tristane Banon conteste cette version de sa rencontre avec DSK.
Ce témoignage revient bien sûr au premier plan le 15 mai 2011, lorsqu éclate comme un coup de tonnerre mondial l Affaire DSK au Etats-Unis. Elle suscite immédiatement en France des soutiens à l homme politique injurieux pour les femmes qui révèlent une régression importante de la société française sur le respect du droits des femmes et la condamnation des violences sexuelles. L affaire devient nationale, les féministes se mobilisent et l intérêt mondial, relancé par l abandon du procès pénal contre Nafissatou Diallo qui met en cause une justice de classe, s aiguise.
On connaît la suite : fuyant les medias qui la harcèlent, des menaces et les demandes d interviews du monde entier, Tristane Banon ne parlera plus qu à travers son avocat David Koubbi, mais maintiendra ses accusations et portera finalement plainte le 4 juillet 2011 pour tentative de viol contre Dominique Strauss-Kahn.
Aujourd hui, elle incarne pour les femmes, dans et au-delà de nos frontières, une cause qui la dépasse.

Avec une dignité et une sincérité qui forcent l admiration, elle raconte ici ces six semaines au cours desquelles sa vie a basculé.

«L' Affaire», c est juste une vie qu on a jetée à la poubelle. Seulement ma vie que l on a cassée comme on déchire un dessin raté. Finalement, ça n est rien, ou pas grand-chose, mes tripes que des journalistes ont tricotées comme de la laine pour se faire un pull pour l hiver. De ceux que l on porte sans se soucier de qui crèvera de froid dehors, sans se soucier de la peine que ça fait, à l intérieur, de n être qu un lapin face aux chasseurs. » Tristane Banon

Le Bal des hypocrites

J'avais lu ce livre à l'époque... j'y repense aujourd'hui avec cette actualité qui me donne la nausée...

Pas une seconde je n'ai douté de ce que je lisais dans ce livre.

Les affaires se succèdent mais l'homme ne tombe pas.

Aujourd'hui, il y a un procès pour une éventuelle affaire de proxénétisme.... alors qu'à la barre des femmes décrivent des scènes de viols ( parce que oui, une femme qui dit "non", même une prostituée, c'est un viol )... mais DSK n'est entendu "que" pour une affaire de proxénétisme... le reste est sans doute sans importance. L'homme "puissant" semble avoir tous les droits sur des "putes"... encore plus sur une femme de ménage noire et sans instruction... et là, comme à l'époque lorsque j'ai lu ce livre, j'ai vraiment la nausée.

Je vous mets le lien de cet article très bien écrit sur ce sujet :

"Le bal des hypocrites" de Tristane Banon, est je trouve aujourd'hui plus que jamais, malheureusement, d'actualité.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article